Paysannerie, Autonomie, Douceur de vivre

Voici le panier de cette après-midi. …

Lorsqu’en 2012, Nous avons créé le Domaine, nous avons mis dans nos mots celui de “paysans”. Pour nous, il porte en lui, la notion de “petit”, de “modestie”, de “possible” et de “doux”. Non pas que nos aspirations soient petites ou modérées. Nos désirs d’évolution sont immenses, intenses, brûlants. Mais le Monde continuera à tourner au creux d’une Humanité modérée et sobre, d’une Humanité qui trouve sa grandeur dans la simplicité et le retour aux choses essentielles. Ces choses qui nous émancipent et nous donnent des ailes. L’essence-Ciel.

Notre Domaine est petit en taille, 4 hectares! Mais que sont grandes les possibilités et l’imagination que nous avons pu mettre en œuvre grâce à cette surface vivable. Les heures dédiées aux vignes, à la cave, aux visiteurs nous laissent encore le temps pour prendre soin de notre lieu de Vie, de nos 2 jardins et du verger d’arbres anciens. Cette surface à taille “humaine” nous a permis de créer un éco-gîte, un lieu de soin, une petite épicerie des produits de la Montagne et de pendre le “temps”, ah oui, prendre le “temps” d’aller aux cueillettes sauvages. Nous ne cessons d’élargir le panel de nos savoirs botaniques et gastronomiques.

Les cueillettes pour le Domaine, que d’économie en comparaison des sacs et bidons de produits phytosanitaires. Ici, nous cueillons les plantes (ortie, achillée millefeuille, consoude, prêle…), ramassons la bouse de vache le matin même des badigeons, troquons du vin contre de la propolis et prenons ainsi soin de nos vignes.

Ici, nous cueillons doucettes, ail des ours, orties, pissenlits, violettes, sureau, romarin, noix, noisettes, champignons, châtaignes… que nous mettons dans nos assiettes et celles de nos amis.

Ici, nous prenons le temps de faire notre bois afin de nous chauffer avec la ressource locale. Julien arpente les forêts environnantes et repère les arbres au sol, les arbres déjà morts naturellement. Ce bois nous offre le luxe d’un chauffage doux, paisible, chaleureux et gratuit.

Notre production est modeste mais que de richesses offertes par la Nature environnante et le temps que nous prenons à les reconnaître, à aller à leur rencontre.

Pour rien au Monde, nous n’aimerions nous agrandir. La vie est immense ainsi 🙂

D’autres projets encore: Tiny House, préparation de produits sauvages et jardiniers pour notre petite épicerie…Paysannerie, liberté, flexibilité, mosaïque de la Vie.

A vos libertés et autonomies 🙂

Les Petites Bulles, La Vie est belle!

Le printemps commence à bourdonner aux oreilles de notre âme, de notre corps. Sentez-vous cette énergie qui monte et qui nous pousse à entreprendre, avancer, imaginer pour demain, semer les projets et les graines…

Il y a quelques semaines, est né “Les Petites Bulles”. Un air de fête et d’accordéon tout rose dans le ciel de nos apéros.

Et, ce vendredi 12 Mars, est arrivé après des années d’attente notre participation au “boire localement” notre BIB. Le bien nommé “La Vie est belle”.

Pour cette aventure intimiste (seulement 160 enfants), nous prévoyons un temps festif à la cave au printemps. Un air de convivialité, de partage, de simplifié. 

Un doux passage vers 2021

A toutes et tous,

Je partage ce lien du Parc Naturel régional du Haut-Languedoc où nous avons la chance de continuer à vivre “paysannement”, en liberté, joie, autonomie, en essentiel de Vie, au creux d’une humanité censée et agissante. Quelques images de nos belles montagnes encore ensauvagées, de ses infinies possibilités.

Nous vous souhaitons un passage vers 2021 emprunt de confiance, de Joie, de sérénité, de force, d’Humanité (beaucoup). Le bonheur est un choix. Il se décide et se cultive comme un jardin.

Que votre jardin à venir soit un fleurissement de possibles pour vous-mêmes et les autres. Puissent nos Vies inspirer la possibilité d’un Monde qui marche sur les pieds, d’une existence liée aux besoins de la Vie, du bon sens, du réel.

A nos libertés, à nos Joies, à la Vie, la vraie…

 

Repli et ouverture

Voici une période délicate, profonde, bouleversante, alchimisante pour nous tous.

Séparés d’une certaine manière, nous n’avons jamais eu autant envie d’être ensemble. Les salons sont encore et encore repoussés, les restaurants fermés… et nous languissons des retrouvailles.

Cela nous interroge sur l’importance de l’autre dans nos Vies, de la notion de respect, d’accueil de l’autre au cœur d’un temps d’interrogations et d’avis variés. Accueillir l’autre, oui, nous relier, nous comprendre et construire ensemble un Demain Humain et solidaire, concret, cohérent et Vert.

Nous restons connectés autrement et recevons ici des photos magnifiques des flacons dans le quotidien des uns et les projets des autres.

Je partage quelques images reçues et qui nous ont fait voyagés ainsi en Suède et dans le Pas de Calais!  Nous nous sommes senties, par les bouteilles, prés de vous.  Merci

 

 

 

Les liens malgré tout…

Suite à cette étrange, dense, alchimisante parenthèse, nous avançons vers un demain plus cohérent et pouvons aussi glisser un regard émerveillé sur ces deux mois écoulés.

Paysans, nous sommes inconfinables! Lorsque toute la vie est en lien dés le matin avec la terre, les plantes, la nature environnante, le jardin, jamais nous ne sommes enfermés. L’esprit voyage loin et voit des lendemains qui chantent l’Humain, le sobre, l’Essentiel.

Que cette période a été belle. C’est étrange. Nous étions loin les uns des autres et les salons n’ont pas eu lieu. Et pourtant. Et pourtant… Il y a eu, ici l’expérience d’un élan de solidarité immense. D’ici, de là, de là-bas encore, vous nous avez envoyé des messages, des mots doux, des émotions de gentillesse et de curiosité qui nous sont jusqu’ici parvenus. Vous avez souhaité continué à vivre de jolis instants, goûté le nectar nouveau-né, partagé, soutenir, découvrir, se lier, être là. Les flacons ont voyagé à travers l’hexagone et même plus loin et avec eux, nos cœurs paysans enchantés, rassurés.

Un cliché arrivé du Rhône et un autre de York en Angleterre. Les flacons ont voyagé pour nous…Nous nous sommes rencontrés autrement. Les limites ne sont que mentales, le Monde et la solidarité sont nos terres de liens, de partages, de tous les possibles…