Sculpter la Vie-gne et panser les plaies

Les vignes ont eu le temps de s’endormir, de se reposer. Quelques mois d’éloignement et de tranquillité pour se loger au creux du calme de l’hiver. Février a sonné son heure et c’est le printemps qui déjà susurre son arrivé prochaine. Nous avons repris le chemin des parcelles, le sécateur d’une main, le seau de badigeon de l’autre.

Nous taillons chaque pied de vigne en le pensant pour demain, en souhaitant lui donner harmonie et bien-être.

Puis chaque plaie est pansée grâce à l’application au pinceau d’une préparation de bon sens où se lient bouse de vache fraîche, argile, propolis et décoction de prêle. Depuis les années où nous déposons cette potion merveilleuse et simple, nous avons vu les vignes se renforcer, les traitements bien que déjà peu nombreux, diminuer encore.

Penser la “Vie-gne”- Panser les plaies

 

 

Un doux passage vers 2021

A toutes et tous,

Je partage ce lien du Parc Naturel régional du Haut-Languedoc où nous avons la chance de continuer à vivre “paysannement”, en liberté, joie, autonomie, en essentiel de Vie, au creux d’une humanité censée et agissante. Quelques images de nos belles montagnes encore ensauvagées, de ses infinies possibilités.

Nous vous souhaitons un passage vers 2021 emprunt de confiance, de Joie, de sérénité, de force, d’Humanité (beaucoup). Le bonheur est un choix. Il se décide et se cultive comme un jardin.

Que votre jardin à venir soit un fleurissement de possibles pour vous-mêmes et les autres. Puissent nos Vies inspirer la possibilité d’un Monde qui marche sur les pieds, d’une existence liée aux besoins de la Vie, du bon sens, du réel.

A nos libertés, à nos Joies, à la Vie, la vraie…

 

Repli et ouverture

Voici une période délicate, profonde, bouleversante, alchimisante pour nous tous.

Séparés d’une certaine manière, nous n’avons jamais eu autant envie d’être ensemble. Les salons sont encore et encore repoussés, les restaurants fermés… et nous languissons des retrouvailles.

Cela nous interroge sur l’importance de l’autre dans nos Vies, de la notion de respect, d’accueil de l’autre au cœur d’un temps d’interrogations et d’avis variés. Accueillir l’autre, oui, nous relier, nous comprendre et construire ensemble un Demain Humain et solidaire, concret, cohérent et Vert.

Nous restons connectés autrement et recevons ici des photos magnifiques des flacons dans le quotidien des uns et les projets des autres.

Je partage quelques images reçues et qui nous ont fait voyagés ainsi en Suède et dans le Pas de Calais!  Nous nous sommes senties, par les bouteilles, prés de vous.  Merci

 

 

 

Haïku et Page blanche sont arrivés

Ce vendredi 11 au matin, accompagnés par de bienveillants et valeureux bras, deux enfants sont enfin nés.

Page Blanche tout d’abord. Nous l’adorons. Ample, d’un jaune intense presque mordoré, généreux et complexe. Nous lui promettons un bel avenir de garde et surtout d’infinies associations gastronomiques. Enfin, infinies! Seuls 450 flacons sont encore disponibles.

 

Haïku. Ce millésime 2019 l’habille d’un tempérament d’une grande digestibilité, buvabilité. De la dentelle. Il se boit d’un trait et nous livre quelques secrets, quelques poèmes venus de la terre, respectée.

Cette année, trois Haïkus différents apparaissent sur ses étiquettes et si vous adoptez quelques flacons, qui sait, sur quel message vous tomberez 🙂

Nous serons en tournée début Octobre et vous donnons Rendez-vous le 17 Octobre au salon des vins natures au Troglobal Village en Anjou.

A bientôt pour de nouvelles aventures de dégustation !