Retour de Vinicircus, entre Monts et Merveilles…

Nous sommes revenus de Vinicircus voilà quelques jours. Et encore, nous vibrons de l’énergie fabuleuse contenue dans ce moment hors du temps. Ce moment pensé, rêvé et matérialisé par des passionnés d’humain et de vins « vivants ». Un temps de légèreté, de partages infinis, de rires, de Rock-and-Roll mêlé à la mélopée du cœur Vinicircus, muisque, vins vivants.

 

 

 

 

Le blues dans l’âme et hâte qu’une autre année s’écoule pour y retourner, quelques virées dans notre Haut-Minervois ont tôt fait de nous nourrir et ainsi de nous remonter le moral. Le regard nourri par nos montagnes renaissantes et des plantes qui sortent de toutes parts…nous nous disons que nous aurons bien assez pour nous occuper les yeux et l’âme en attendant  la prochaine édition de Vinicircus!

Saint Julien au printemps, asphodèles, orchidées sauvages

Merci aux Vinicircussiens d’être si humains et de donner tant de saveurs à la Vie!

Et Merci à nos montagnes de nous émerveiller depuis 7 années.

Sculpter la Vigne, sculpter la Vie…

En procédant à l’étape essentielle qu’est la taille de la vigne il y a quelques jours, des réflexions ont fait surface. Chaque pied est observé, ressenti, la vigne nous offre un message subtil de ce qui serait son idéal de flux, pour vivre bien et longtemps. Couper ici ou là aura des influences irréversibles bienfaisantes ou non. Une taille contre nature aura tôt fait de l’exténuer et de la laisser sans vie quelques années après.

Domaine Monts et MerveillesAinsi en va notre Vie. Il y a un chemin de fluidité qui attend nos pas. Il est toujours aisé de prendre des prolongations, de rajouter du temps et des actions, là où la simplicité et l’intuition auraient suffit. Trop charger le sac à dos de nos perspectives nous affaiblit qu’avant que de nous mettre en route. Tout comme trop en demander à la vigne, sans tenir compte du flux naturel et de son équilibre, l’amènera à s’endormir pour toujours, bien trop jeune, en général.

Dans la Vie comme dans la Vigne, écoutons les messages subtils, équilibrons les gestes utiles et cheminons sereinement vers demain sur le juste chemin…pour être utile au Monde qui en a tant besoin...

Webzine Fil’oh. Un regard sur le mouvement…

Lors des vendanges 2016, nous avons eu la joie de rencontrer Martine Brémond, une femme d’une grande douceur, d’une infinie recherche et d’une délicate créativité.

Martine nous a ouvert les fenêtres du merveilleux webzine Fil’Oh. Voici l’article visuel et sonore qui est né de nos rencontres.

http://www.filoh.fr/monts-et-merveilles.html

Rendez-vous printaniers

Après quelques semaines, que dis-je mois d’hibernation, voici la sève printanière qui reprend son flux et nous ramène à la vie trépidante du printemps. Taille de la vigne tardive et bienveillante, naissance de nouveaux enfants (Alchimie, Haïku…),  préparation des périples et salons à venir. Les voici:

  • Du 3 Avril au 14, nous serons en tournée de retrouvailles et livraisons sur Amiens, Lille, Paris, Angers, Sud et Nord Bretagne, Orléans et Brive la Gaillarde.
  • Les 15 et 16 Avril, nous vivrons pour la seconde fois le salon VINICIRCUS. Un moment d’une grande humanité, hors du temps, à vivre absolument!
  • Le 29 Avril, Rendez-vous à Bédarieux pour l’événement printanier de la dynamique et adorable Christine Cannac. « En Coup de Vin… »
  • Dimanche 14 et 21 Mai. Vous avez un Rendez-vous montagnard. Maraîcher, producteur de fromages de chèvres, éleveurs, boulangères, vignerons, nous vous accueillons dans nos lieux  (Cassagnoles, Ferrals les Montagnes), vous invitons à partager nos passions et un apéro-repas paysan en plein air.
  • Et à partir de Juin, prendrons place 1 fois ou 2 par mois les Mercredis en Monts et Merveilles: tapas de la Montagne, vins naturels du domaine et moment culturel (contes, musique, théâtre…). A bientôt!! 

Badigeon biodynamique: panser les plaies de la vigne

La taille a commencé ici la semaine dernière. Nous pré-taillons chaque vigne avec un soin individuel de restructuration, afin que chacune se sente bien dans ses racines et son flux de sève. Les baguettes et coursons sont taillés au sécateur manuel pour plus de douceur et que le geste soit emprunt de douceur et de lenteur…

Voici la recette de cette potion qu’est le badigeon. Celui-ci est appliqué sur chaque plaie afin que les parasites n’entrent pas et que les tissus de la vigne (cambium) se renforcent. Depuis 4  années que nous utilisons cette préparation, les vignes sont de plus en plus fortes, des pieds ressuscitent, les traitements aux tisanes et soufre volcanique ne cessent de diminuer.

Chaque matin de taille, nous préparons le badigeon avec de la bouse de vache heureuse fraîche, de la tisane de prêle, de l’argile blanche et de la propolis. Belle régalade!