L’or noir de Monts et Merveilles

monts et merveillesLe moment est venu enfin, après 13 mois de digestion, de déterrer cette substance à l’état colloïdale, sans odeur, dotée d’une couleur noirâtre, bref le “Compost de Bouse selon Maria Thun”.

Cette belle histoire a commencé en septembre 2015.

Je revenais de Sales, petit hameau du Tarn situé à 15mn de St Julien des Meulières, avec deux sceaux pleins de bouse fraîche. Ces magnifiques bouses viennent des superbes vaches d’Henri-Georges et Jeanne-Marie. Ces paysans là sont tous sauf ordinaires. Il prennent soin de leurs vaches comme leurs propres enfants. Pas d’étable, mais du plein air à 700 m d’altitude, ces déesses aux cornes impressionnantes paissent une qualité d’herbe digne du site. Après avoir dynamisé ce noble excrément pendant 1 heure, on y ajoute des coquilles d’œuf broyées (de nos poules s’il vous plaît), du basalte et les fameuses préparations biodynamiques.

monts et merveillesUne fois déterré, le compost de bouse est dynamisé 20mn seulement et pulvérisé avec soin dans nos vignes. Une véritable pluie d’humus sur la terre. Celle-ci accélérera le processus de décomposition de la matière organique. Le compost de bouse, tout comme la 500 P est un excellent édificateur de sol. Une structure et une organisation est en cours… Non pas pour nourrir un sol mais pour le rendre vivant et fécond.