Quand on peut être vigneron indépendant et se tenir la main

Depuis la naissance de Monts et Merveilles, la solidarité, l’entraide, la joie de partager ont été omniprésents et ont enrichi ce chemin de construction de surprises merveilleuses.Ce millésime trouve un nouveau foyer, nous travaillons main dans la main avec Romain Pion et partageons quelques outils et moments de vinification avec Irène Prioton du Clos du Marbrier.

Romain a eu une mésaventure qui l’empêche de marcher depuis plusieurs mois. Nous nous occupons de ses vignes en bio et l’aidons pour les vinifications. Romain nous accueille chez lui. Quelle amitié, quelles belles rencontres nous avons encore faites. Voilà encore une histoire qui montre que certaines “mésaventures” sont le terreau pour les plus belles histoires et expériences du construire ensemble. Le manque de matériel lié à l’urgence de changer de cave cette année a déchaîné chez certains amis vignerons Jean- Philippe Bourrel, Jean-Baptiste Senat des initiatives de prêt touchantes et d’un grand secours.

Vive l’amitié et vive le vin qui est un lien merveilleux!

Julien et Romain cogitent face au groupe de froid

Julien et Romain cogitent face au groupe de froid

Romain et Gaïa en cave

Romain et Gaïa en cave

Ce contenu a été publié dans Non classé par Laure. Mettez-le en favori avec son permalien.