ECHO-Système Humain

Julienmonts et merveilles
Tombé dans le goulot d’une bouteille de vin très tôt,
mon parcours vinique est très diversifié. Je débute avec un rondin de Sommelier. A ce moment là mes chaussures sont cirées, mes ongles propres et ma barbe rasée au quotidien. Des millésimes s’écoulent et mon rêve de toujours se réalise enfin. Je passe de l’autre côté de l’étiquette. Me voilà tantôt sur un tracteur à parler à l’oreille d’une vigne tantôt en cave entouré de mes fidèles camarades « les pompes à vin ». Mes ongles se sont noircis, mes chaussures n’ont plus jamais connu le cirage, quant à ma barbe… !!

Laure
J’ai grandit comme une herbe au milieu du béton, rêvant d’arbres à portée de regard, de nature, de vastes horizons.
J’ai plongé mes racines dans des années de biologie et de gestion des éco-systèmes, sans doute pour toucher, au moins là, les mystères de la vie.
Un coup de tête, un appel du cœur, ça ne se discute pas. J’essaime des graines dans le terreau du vin. Des rencontres (dont Julien en Angleterre), des voyages lointains, des apprentissages, bien souvent un verre à la main !
Durant une dizaine d’années, j’ai géré des caves à vins à Londres d’abord, puis Genève et enfin de retour au pays en Provence, avant de ressentir ce besoin fort de retourner à la terre.  On largue les amarres vers un quotidien de calme, de simplicité, de « sobriété heureuse ».   Nous pensions créer le domaine lorsque nous serions vieux et riches. Nous n’étions ni l’un ni l’autre mais de belles rencontres avec des personnages, des vignes cachées et de la solidarité, Monts et Merveilles est né. Il est venu le temps de cultiver l’avenir en respectant l’harmonie du vivant….  img_5017 img_5016

          Soyons sincères, parlons vrai…Monts et Merveilles, c’est une sublime excuse pour devenir nous-mêmes, donner vie, enfin, à des projets, passions longuement portées qui se résument en quelques mots: PARTAGE, RESPECT pour notre TERRE, CONVIVIALITÉ, CULTURE en pleine montagne! et la MAGIE au quotidien d’un métier si riche et diversifié.

e img_5127 vendanges au domaine monts et merveilles

Hommage

Ce serait un peu court si nous nous arrêtions là.

Sans certains êtres chers, des personnages au grand cœur, de la famille et des amis qui ont cru en ce projet, Monts et Merveilles ne serait pas né.

Merci d’abord à notre famille, à nos parents qui de mille manières ont fait avancer le travail d’une première année. Distance, manque de sommeil, rien ne les a freinés. On a une gratitude infinie envers de ce que vous êtes. Merci à nos 2 mamans (femmes de cœur et étonnantes), à nos 2 papas (des vendangeurs extraordinaires et si ce n’était que cela), à mamie Colette et Christine qui ont participé avec leurs doigts de fée.

Sans nos amis vignerons ou propriétaires de vignobles, le côté pratique de cette aventure aurait beaucoup plus dur !! Prêt de matériel, conseils avérés, temps pour nous épauler. Merci à Samuel Berger, Pierre Fraïsse, Jean Philippe Bourrel, Jean Baptiste Senat. Et oui, ça en étonnera peut être plus d’un, qu’ici les vignerons se tiennent la main. C’est aussi pour ça qu’on l’aime le Minervois.

Et quelle reconnaissance nous avons pour les créateurs de vendanges inoubliables, récolte d’amis, rencontres géniales.

Les raisins ont été cueillis avec joie et dynamisme par Jean, Dominique, Gérard, David,  Viviane, Harmonie, Bernard, Elisabeth, Alain, Karine, Francisco, Viviane, Monique, Teva, Harriette, Gary, Cécile et Tania Louise, Stéphane, Jo et Etienne, Jean-Michel, Patricia, Carole, Brigitte, Simon et Sarah, Robin, Manue, Azdine, Anouk, Martine…. On s’en souviendra toute notre vie.

 

Monts et merveilles, les vendanges

Et un petit mot très spécial pour notre fille Gaïa qui nous accompagne avec son cœur grand ouvert, sa compréhension car nous sommes moins prés d’elle et qui accroit son vocabulaire avec grand bonheur en prononçant, le sourire aux lèvres, « vin », « vigne », « raisins » et « tracteur »…
monts et merveillesimg_5377 img_5376 img_5373 DSC_0149