Petit plaidoyer d’autonomie, de liberté, de sens..

L’automne est une saison d’une telle générosité que j’ai besoin d’écrire. J’ai besoin de partager avec vous notre expérience depuis plusieurs années, si loin des messages de manque venant des médias.

Nous nous sommes remis au rythme de la nature depuis plusieurs années et je ne sais plus où donner de la tête et des mains tant l’abondance est grande en ce moment.

Un petit tour en forêt et ce sont les champignons et les châtaignes qui nous tendent les bras. Des châtaignes, quel cadeau. Certains anciens l’appelait le pain de leur région. Elle a nourri des générations et permis de survivre dans des moments difficiles et elle ne manque pas. Les châtaigniers, même abandonnés, donnent tant d’eux-mêmes. Soupes merveilleuses, pâtés, gâteaux, tartes…En ramasser une belle quantité permet de s’assurer  bien des repas délicieux et diversifiés!

Au printemps, ce sont toutes les salades sauvages qui peuvent nous permettre de passer des semaines avec un beau saladier de vert et de couleurs empli de saveurs et de bienfaits: pissenlits, doucette, ail des ours… Et l’ortie, quelle merveille. En soupe, tarte, pesto. Elle nous nourrit, nous rassasie, nous fait un bien fou!

Et les plantes aromatiques (thym, romarin, sarriette, menthe…), les fleurs pour colorer nos plats, prendre soin de notre peau, nos cheveux, nos émotions.

Qu’il est bon de se remettre en lien avec l’écho de Dame Nature et de ses rythmes, ses offrandes. Un panier, une marche en forêt, des trésors ici et là. Le temps de préparation à la maison. Quel beau message pour nos enfants. Que c’est simple et rassurant.

En choisissant le métier de vigneron sur une petite surface, nous avons aussi accepté le fait de diviser drastiquement nos revenus financiers mais de prendre le temps. Le temps de faire notre jardin, le temps des cueillettes sauvages, des transformations, le temps de prendre soin de notre santé. Le temps de cette richesse là qui est sans prix. Le temps de retour vers la liberté et l’autonomie.

Si vous veniez nous voir, nous partagerons avec vous nos connaissances des plantes sauvages, des recettes…La transition de Vie peut aussi commencer par les gestes les plus simples et élémentaires….se nourrir le corps et l’Âme.

 

Vendanges en Monts et Merveilles

Voici quelques jours que la cueillette des raisins est terminée. C’est le cœur heureux et la tête apaisée que nous nous tournons vers les vinifications et le jardin d’automne.

Les raisins magnifiques et sains ont été protégés des sangliers grâce à de précieuses clôtures. Suite aux pertes conséquentes de l’année dernière, nous imaginons enfin des naissances 2019 plus nombreuses, soyeuses, joyeuses. Ouf!

Des amis d’ici et d’ailleurs (Russie, Suisse, Champagne!) se sont joints à nous pour ces merveilleux moments de partages, de solidarité, de rires et de belles bouffes cuisinées avec Amour. Maintenant, Haïku, Les Petites Madeleines, Page Blanche, l’Inattendu sont en train de devenir…A suivre

 

 

Vendanges 2018, temps d’acceptation…

Une grande pensée automnale vers toutes et tous.

Cette épisode de vendanges aura été pour nous celui de l »acceptation profonde. Tous les vigneron(ne)s connaissent un jour ou l’autre un joli temps d’épreuve au niveau cueillette ou non. 2018 aura sonné l’heure pour nous. Et nous ne sommes pas seuls.

 

Nous avions grâce à beaucoup de soin, de prises de conseil et de l’utilisation d’huiles essentielles, réussi à venir à bout du mildiou. Quelle fierté de voir alors en une année si compliquée, de belles grappes saines se former. Il semble que si belles, elles étaient, elles ont plu aux sangliers, qui en ont mangé les 3/4.

 

 

 

 

La richesse a été les amis qui nous entourés et ont participé aux nombreux coups de sécateurs pour sauver les toutes petites grappes restantes. En naîtra une nouvelle cuvée que nous nommerons « Acceptation ». Une notion forte que nous sommes en train de vivre.

Heureusement, comme la vie est toujours juste, des jus de blanc avaient mis un temps, mais un temps fou à fermenter. Et ça y est, il semble vouloir pointer le bout de leur nez. Ces enfants devraient devenir « Le Petit lait de la vigne » et « Patience ». Leur naissance n’est pas encore fixée.

Une année à venir à tenir en équilibre et à partager les futurs flacons au compte-goutte…

L’éco-gîte en Monts et Merveilles

 

L’éco-gîte en Monts et Merveilles niché dans 4 hectares de nature ouvrira ses portes la première semaine d’Aout 2018. A partir de fin Septembre, se joindra à lui une piscine couverte, prés du jardin.

Il ouvre sur une jolie terrasse bois avec tout le confort pour la farniente.

 

 

 

 

Le gîte vous ouvre ses portes le temps d’un week-end, d’une semaine ou plusieurs.

Des ateliers seront proposés: « cuisiner autrement », « vins naturels »…et la possibilité si vous le souhaitiez de gravir les vignes avec nous en complément de votre séjour.

Tous les détails seront donnés sur le site dans la partie « gîte ».

A bientôt!

 

 

Humidité-Mildiou-Huiles essentielles

Voici des mois que les gouttes d’eau mouillent le paysage. Les nuages ne cessent d’abreuver la nature. Quelle luxuriance, que de vert!  En parallèle, c’est le mildiou qui d’habitude ne fait pas partie des habitants de ces lieux sudistes qui est venu s’installer sur de nombreuses parcelles de la région. Une aubaine pour lui que ce climat chaud humide!

Nous avons du quitté nos vignes 6 jours durant en cette période particulière. Depuis la Bretagne, nous avions des pensées inquiètes parfois pour nos vignes, toutes seules là-bas au cœur de la pluie incessante. Nous sommes revenus hier et les avons trouvée toutes belles, toutes fortes. Le mildiou a bien essayé de se frayer un chemin mais il a trouvé là résistance et vignes fortes. Elles ne se laissent pas faire tout en équilibre qu’elles sont.

 Julien a tout de même pour ajouter une touche aux badigeons et aux traitements de tisanes et petit lait, mitonner une potion toute nouvelle de ce matin: Huiles essentielles de Tea-tree, Orange douce et Girofle, décoction de camomille, huile douce bio et savon noir. Très excitante que cette nouvelle aventure. A suivre…

Toutes les plantes qui fortifient la vigne en cette période délicate sont issues de cueillettes sur notre lieu de vie: Camomille, Orties, Achilée Millefeuille…