Sauver des vignes délaissées

Deux nouvelles petites parcelles nommées « en marge » viennent de rejoindre la famille Monts et Merveilles. Sur 6 parcelles désormais, 5 auront été sauvées. Et lorsque l’on découvre ce qu’elle nous offrent, nous sommes bien heureux d’en avoir pris tant soin et de leur avoir redonner vie. J’ai toujours mal au coeur de voir les pieds en l’air en attendant d’être brûlées des ceps de vignes qui des décennies durant ont donné tout ce qu’ils avaient pour être arracher sans plus de reconnaissance. Nous aimons chacun des pieds qui peuplent notre histoire comme des alliés de cette belle aventure. Elles sont le lien entre Terre et Ciel, nous sommes ceux qui leur maintenons un cocon de vie équilibré, sain, épanouissant…

Ci dessous, 2 photos des vieux carignans, avant et aprés piochage.. travail de cette semaine en parallèle de la taille et du badigeonnage

IMG_5754 IMG_5755