Matière et vibrations

La Naissance prochaine de la nouvelle cuvée alchimie m’amène souvent à réfléchir aux transformations intérieures que la vie apporte. Les humains porteurs de valeurs et vibrant la transformation du monde en une sphère plus lumineuse sont, chaque jour, plus nombreux à se r-éveiller.

La terre, les plantes, les fruits, la musique, nos voix… sont autant de supports à enrichir le monde qui nous entoure. Lorsque c’est l’âme et la mission qu’elle porte qui transforme la matière ou parle à travers elle, alors n’est ce pas la beauté qui en née?

Toute matière transformée avec amour et passion vibrera à l’unisson des intentions premières. A chacun de trouver ce qui vibre en lui, ce que son âme lui dit et à travers la matière adéquate, de nous réjouir les oreilles, les yeux, le moral. Quand la matière se transforme sous l’impulsion du cœur et non des dictats de la société, alors il y a de quoi s’émerveiller. Aux talents de chacun et à la liberté de les faire vivre…

Leçons de Vi-gne

La taille aura démarré tardivement cette année au Domaine. L’hiver caché sous des apparences trompeuses, nous laissant l’hypothèse de gelées retardataires, nous avons commencé à coiffer et badigeonner nos vignes le 20 Mars. Nous terminons, au cœur d’un printemps farceur et avant de partir pour le salon Vinicircus (Rennes).

IMG_5722 IMG_5730 IMG_5721

Photos du badigeon préparé chaque matin avec des tisanes de plantes, de la bouse de vache (heureuse et en pleine nature) fraiche, de la propolis de Paul (l’apiculteur) et de l’argile blanche. Il sera déposé au pinceau sur chaque plaie.

Ce temps est un temps intéressant dans les actes posés. La vigne encore dans sa forme estivale perd à travers la taille, les vestiges d’un passé inutile désormais. Le tailleur consciencieux, amoureux, ne laisse que de minuscules coursons à peine visibles, mais sélectionnés pour leur qualité, promesses d’une récolte équilibrée. La vigne, pour ma part, m’apprend beaucoup par la sagesse dont elle recèle à chaque étape.

A l’image de cette dernière, faisons fi de ce qui n’est plus utile, de ce qui nous alourdit, épurons au maximum pour ne garder que l’essentiel. Et même si d’apparence, nous n’exhibons plus l’abondance, les branches minuscules et saines préservées nous promettent un futur léger et empli de sens.

vigne taille

L’hiver en Monts et Merveilles : perspectives

Cet hiver, période d’hibernation pour la nature est un temps d’intense vibrations et de projets pour nous. Autonomie et agriculture naturelle sont des notions et actions qui se renforcent.

Nous taillons les 4 hectares de vignes et comme l’année passée, posons délicatement et avec amour un pinceau de badigeon sur chaque plaie. Pansement de nature qui épure, renforce nos belles plantes. Mixture préparée chaque matin avec des tisanes de plantes, de la bouse de vache fraîche, de l’argile blanche et de la propolis.

Ce dernier produit est pas des moindres, sera bientôt directement prélevé dans la parcelle de Grenache Noir. En effet, dés ce mois de Mars 2015, 6 ruches viendront accompagner notre aventure en agro-ecologie. Paul, l’apiculteur dont nous accueillons les maisons à abeilles, a été étonné par la biodiversité présente sur ce site. Douze années bientôt de biodynamie ont porté leurs fruits…

Monts et Merveilles Préparation biodynamique de Monts et Merveilles Argile blanche pour la vigne à Monts et Merveilles

Aussi, nous créons au hameau un jardin en permaculture, un jardin fait de buttes en lasagne. Ces buttes accueillerons d’ici quelques jours les premiers semis de semences paysannes, de variétés anciennes de salades, carottes, oignons… Nous avons rejoint l’association « Chemin Cueillant » qui œuvre au maintien et développement de l’Agro-Ecologie et du partage en savoir faire sur les semences si essentielles. Pied de nez à qui l’on sait!

Prés de ce rectangle d’autonomie future, un poulailler devrait s’élever. Fabriqué main avec des chutes de bois. Anne Marie Lavaysse (domaine du petit Gimnios), grande amoureuse et connaisseuse des choses de la vie, doit nous transmettre en adoption quelques poules de races anciennes. Du bonheur…

ruche poules

Tout est là, tout se prépare et chacun apporte sa touche dans l’autonomie de soi et de l’autre.

 

Le bout du tunnel

Pensée de ce dimanche 8 Février.

Hier, en partance pour Lodève, nous sommes passés dans un tunnel. Au bout, la vue était magnifique et avant que de rejoindre ce panorama sauvage, vert et lumineux teinté de monts préservés, nous avons roulé dans l’obscurité avec ici et là quelques lampes qui apportaient des touches plus claires au cœur de cette traversée. Et là, je me suis dit que ce que nous vivons actuellement était en quelque sorte ce tunnel. Si l’on regarde le cadre général, on se croirait dans le noir. Mais le cœur ouvert et le regard optimiste, on rencontre au grès de notre parcours des âmes lumineuses qui œuvrent à apporter cohérence, solidarité, humanité, ESPOIR sans faille. Des parts de colibris qui mises bout à bout rendent la fin du tunnel de plus en plus claire et la perspective de plus en plus verte.

Je crois que nous devons tenir bon dans cette obscurité qui s’accroche et qui perd sa structure, elle dégénère pour devenir lumière. Réalisons tout ce que notre cœur nous dit de bon. Apportons et faisons croître en les partageant nos touches de couleurs en ce monde qui devient un patchwork merveilleux de belles initiatives.

C’est le bout du tunnel. Nous y sommes….bout-du-tunnel